Module 5 : Travaux de réparation & modification des Équipements Sous Pression (ESP)EIM/ITRES

Pour qui ?

  • Cette formation met en valeur les étapes réglementaires et techniques indispensables qu’il convient d’appliquer lors de travaux de réparations ou modifications d’Équipements Sous Pression.
Public :
  • Cette formation est destinée aux inspecteurs de l'industrie, de la chimie et de la pétrochimie en vue de la certification UIC/UFIP Niveau 2 ainsi qu'aux inspecteurs vacataires des sociétés de service.
  • Elle convient également aux superviseurs de maintenance qui doivent mettre en œuvre les moyens adaptés aux réparations de ballons, tours, réacteurs, échangeurs, fours, tuyauteries.

Niveau : Fondamentaux

Programme

  • ÉLABORATION D'UNE MÉTHODOLOGIE D'EXPERTISE & RÉPARATION

      • Revue du statut réglementaire des équipements.
      • Identification des conditions opératoires.
      • Revue du dossier technique d'inspection : matériaux, traitements thermiques, modes de dégradations identifiés, historique, code de construction.
      • Investigations pour identifier le mode de dégradation à l'origine de la défaillance.
      • Élaboration d'une méthode de réparation : découpage, formage, soudage (électrode, TIG, MIG-MAG), étude des CCPU, des métaux d'apport, traitements thermiques, CND, épreuve, notabilité de l'intervention, convocation d'un organisme habilité.
      • Mise en place des mesures de prévention et gestion du retour d'expérience.
      • Système de gestion pour le suivi de ces travaux.
      • Sécurité lors des travaux de soudage et lors des tirs radiographiques.
  • APPLICATION À DES ÉTUDES DE CAS CONCRÈTES

      • Fissuration d'une tour de neutralisation.
      • Fuite sur un échangeur tubulaire du type TEMA.
      • Travaux de remise en état du calorifuge de tuyauteries.
      • Modification d'un concentrateur de soude.
      • Dégradation d'un four de pétrochimie.
      • Remplacement de tronçons de tuyauteries.
      • Obturation de fuites en marche conformément à l’arrêté du 20 novembre 2017.
      • Réalisation d'un piquage "hot tap" (piquage en service).

Objectifs

  • À l'issue de la formation, les participants seront capables de :
  • maîtriser les dispositions réglementaires applicables lors des réparations,
  • participer à la mise au point d'une liste des opérations de réparation et de contrôle, d'en choisir les points de convocation et d'arrêt,
  • constituer le dossier réglementaire et remplir la demande éventuelle d'intervention de l'organisme habilité,
  • superviser des travaux de réparation ou de modifications d'ESP de A à Z.

Pédagogie

  • Chaque participant est invité à présenter un dossier de réparation de son entreprise. Une analyse de son contenu est réalisée : soumission réglementaire, notabilité de l'intervention, cahier de soudage, CND, qualification des contrôleurs.
  • Atelier pratique sur des pièces corrodées issues de sites industriels.
  • Démarche participative des stagiaires par l'étude de cas variés.