Évaluer l’efficacité énergétique & la réduction de CO<sub>2</sub>GER/EECO

Pour qui ?

  • Cette formation permet de comprendre et d'appliquer les méthodes utilisées pour mesurer l’efficacité énergétique et les performances en terme de réduction d’émissions de CO2.
Public :
  • Cette formation s’adresse aux chargés de mission développement durable, efficacité énergétique, changement climatique et renouvelables au sein des gouvernements ou autres administrations nationales, des collectivités locales et territoriales. Il s’adresse aussi aux cadres des sociétés énergétiques impactées par les mesures d’économies d’énergie et de réduction de CO2.

Niveau : Perfectionnement

Programme

  • CONSOMMATIONS D’ÉNERGIE & ÉMISSIONS DE CO2

      • Introduction : implications croissantes des gouvernements sur les consommations d’énergie et l’efficacité énergétique.
      • Mesure des consommations d’énergie : niveaux et évolution.
      • Objectifs quantitatifs nationaux et internationaux sur les consommations d’énergie.
      • Études de cas : suivi des objectifs officiels sur la consommation et les renouvelables.
      • Émissions de CO2 liées à la combustion d’énergie : définition et calcul.
      • Étude de cas sur le CO2.
  • MESURE & COMPARAISON DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

      • Intensité énergétique primaire et finale : définition, calcul, interprétation et exemples d’objectifs nationaux.
      • Études de cas.
      • Intensité sectorielle et CO2 : intensité de l’industrie et du tertiaire, intensité électrique, CO2, intensité et élasticité au PIB.
      • Comparaison internationale des niveaux d’intensité énergétique : objectifs des comparaisons, intensités à parité de pouvoir d’achat.
      • Mesurer l’impact des changements de structure sur les intensités : cas de l’industrie.
      • Études de cas : interprétation des variations de l’intensité et des changements de structure rente minière.
  • EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE & CALCUL DES ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

      • Objectifs d’économies d’énergie et efficacité énergétique : expliquer les objectifs d’économie d’énergie et d’efficacité énergétique (référence, énergie primaire ou finale, etc.), exemples d’objectifs internationaux et nationaux, obligations d’économies d’énergie pour les producteurs d’énergie (certificats blancs) ou pour les consommateurs (bâtiments, industrie).
      • Introduction : évaluation “top-down” versus “bottom-up”.
      • Évaluation top-down des économies d’énergie et de l’efficacité énergétique (méthodes et études de cas) :
      • Industrie : comparaison, mesure des économies.
      • Bâtiments (ménages et services) : corrections climatiques, interprétation des différences entre les pays.
      • Études de cas : appareils électriques ménagers, substitutions d’énergie, chauffe-eau solaire.
      • Transports : différents types d’économies (comportement, technologique).
      • Études de cas : automobiles ; substitutions modales.
      • Secteur électrique : cas du thermique et de l’éolien.
      • Approche Bottom-up : méthodes de mesure des économies d’énergie liées à un programme.
      • Étude de cas.
      • Synthèse : méthodes “bottom-up” versus “top-down” de mesure des économies d’énergie.
      • Évaluation des économies de CO2 :
      • Méthode bottom-up : cas d’un projet de production d’électricité.
      • Méthode top-down : effets des substitutions et des économies d’énergie.
      • Lien avec NAMAS.
  • SYNTHÈSE : LES FACTEURS DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE

      • Décomposition de l’évolution de la consommation d’électricité (croissance, économies d’énergie, substitutions…).
      • Décomposition de l’évolution de la consommation d’énergie finale : rôles des différents facteurs (croissance, économies…).
      • Décomposition de l’évolution de la consommation d’énergie primaire : rôles des différents facteurs (évolution du mix électrique, pénétration de l’électricité).
      • Facteurs d’évolution des émissions de CO2.
      • Études de cas (UE, Tunisie, France).

Objectifs

  • À l'issue de cette formation, les participants seront en mesure de :
  • maîtriser le contenu des objectifs nationaux en matière de consommation d’énergie, d’efficacité énergétique et de réduction de CO2,
  • assimiler les concepts de base pour mesurer et comparer les progrès d’efficacité énergétique ainsi que les économies de CO2 obtenues,
  • appliquer et assimiler les méthodes de calcul des économies d’énergie et de CO2 utilisées pour évaluer les programmes mis en œuvre.

Pédagogie

  • La formation est assurée par la société Enerdata, cabinet d’étude et de conseil spécialisé dans les secteurs de l’énergie et de l’environnement.
  • Nombreuses études de cas.