A partner of excellence for oil and gas professional development

Connaissance pratique de l’inspection des équipements sous pression réglementés

4 jours EIM/INSPESP
Public
  • Aux responsables maintenance et sécurité des industries de procédés utilisant des équipements sous pression réglementés et n'ayant pas de service inspection.
  • Apporter une synthèse des connaissances requises pour passer la certification inspection UIC/UFIP niveau 1.
Finalité
  • Actualiser et améliorer les connaissances techniques et réglementaires nécessaires pour superviser les actions des prestataires de service extérieurs contractés pour l'inspection des équipements sous pression (ESP).
Objectifs
  • Connaître les limites d'utilisation et les vérifications à faire de l'état des ESP réglementés.
  • Être capable d'identifier des anomalies relatives à ces ESP et de proposer des dispositions correspondantes à prendre.
Les + pédagogiques
  • La pédagogie est active et basée sur des applications pratiques. Elle favorise les échanges d’expérience entre participants.

Observations d'incidents et conclusions pour l'exploitant (sens réglementaire) 0.25 jour
  • Connaissance du comportement du métal par rapport aux conditions de service et au fluide.
  • Respect des conditions de service.
  • Respect des règles de mise en œuvre.
  • Surveillance rationnelle des équipements.
Structures et comportements des métaux constitutifs des esp 0.75 jour
  • Effet de la pression et de la température dans la paroi d'un ESP
  • Contraintes, structure du métal, comportement ductile et fragile.
  • Température de transition ductile/fragile.
  • Cas des fissures des zones dures ou amorces de rupture.
  • Situations hors conditions de service : coups de bélier, chocs thermiques, vide (flambage).
  • Température mini d'utilisation des ESP.
  • Métal le plus utilisé : l'acier
  • Élaboration, compositions, structures.
  • Ferrite et austénite (ductilité à froid).
  • Aciers alliés (C, Cr, Mo) T > 800°C et refroidis (risque de structures dures et fragiles).
  • Cas des soudures (zones critiques des ESP). Fluage.
  • Dégradations métallurgiques avec la température et le temps.
  • Métaux utilisés dans les industries chimiques : deux caractéristiques requises ; liste.
  • Conclusions : rôle de la production et de l'inspection technique.
Effets de l'agressivité des fluides procédé 0.5 jour
  • Corrosion humide. Corrosion sèche.
  • Illustration de la corrosion humide.
  • Comment arrêter la pile.
  • Cas de corrosions les plus fréquents dont corrosions sous calorifuge ou après épreuve hydraulique.
  • Prévention : métal, revêtements, température, vitesse du fluide, vitesse de corrosion, inhibiteurs, protection cathodique, teneur en impuretés.
Fabrication et surveillance des esp 2 jours
  • Conception et fabrication des ESP
  • Référence à des codes, spécifications et réglementations.
  • Contraintes admissibles et coefficient de soudure.
  • Soudage des composants (procédés, cahier de soudage, QMOS, OS).
  • Contrôles non destructifs (techniques, certification des contrôleurs).
  • Réglementation sur la fabrication des ESP (DM 13/12/99 ou DESP) et l'exploitation des ESP (AM 15/03/00)
  • Mise en service dont point zéro.
  • Inspection et requalification périodiques.
  • Cas des ESP néosoumis (ancienne réglementation dossier, règles applicables).
  • Réparation ou modification (procédure, ancienne réglementation dont AM 24/03/78).
  • Surveillance des réparations, des modifications et des fabrications
  • Degré de surveillance (coût, criticité de l'ESP).
  • Liste des opérations de fabrication et de contrôles dont réception des matériaux.
  • Conclusions : rôle de la production et de l'inspection technique.
Inspection technique 0.5 jour
  • Rôle et missions.
  • Organisation du suivi des ESP
  • Dossiers point zéro et de suivi.
  • Plan d'inspection : classement des ESP par criticité, suivi des paramètres d'exploitation.
  • Identification des points à contrôler, moyens de contrôle choisis, échéancier de suivi dont AM 15/03/00, rapports et dossier de suivi.